Exécution

L'exécution décrite pour le 'Tunnel Gousselerbierg' est tout aussi valable pour le 'Tunnel Grouft'.

Il y a cependant lieu de soulever quelques particularités. Le tube à 3 voies avec sa section, pouvant atteindre les 170 m en section courante avec le profil en contrevoûte, sera parmi les profils les plus importants jamais réalisés sans tunnelier dans des roches tendres.

Les difficultés à maîtriser n'augmentent pas seulement linéairement avec le volume excavé, mais aussi exponentiellement. Un des plus grands problèmes à résoudre sera la tenue de front - problème de stabilité du 4ième degré - qui dépassera localement les 10 m de haut, ce qui correspond à un immeuble à 3 étages. Il faudra par endroits le conforter en amont de l'excavation par la mise en place de boulons synthétiques en fibres de verre jusqu'à 15 m de long - boulons qui se cassent aisément lors de l'avancement sans qu'ils ne se dégradent pour ce qui est de leur longueur encore scellée dans le massif - afin d'éviter des accidents (chute libre de pierres disloquées), voire la création de fontis importants pouvant atteindre la surface.

De surcroît, l'eau, d'une part parce qu'elle altère les propriétés géomécaniques, et notamment la cohésion des marnes, d'autre part on sera localement confronté à des pressions hydrostatiques importantes - un tonneau contenant 1.000 litres de vin peut 'exploser' avec 1 litre d'eau seulement s'il est pourvu d'une chantepleure suffisamment élancée ne facilitera pas la tâche.

Dans certaines zones, et en particulier lors de la traversée de la nappe phréatique, il faudra de suite, soit vers les 30 m en arrière du front, 'fermer' le profil par une contre-voûte, qui jouera un double rôle : elle interdira toute infiltration dans le profil, et, elle répartira les efforts existants dans le soutènement - qu'il faudra préalablement reprendre en sous-oeuvre - sur toute la surface de l'excavation, palliant ainsi d'office tout phénomène de gonflement inévitable, au vu de la minéralogie du massif et du milieu acqueux traversé.

  • Mis à jour le 22-01-2015